• Dissertation : Les opposés s'attirent-ils vraiment?

    Certains diront que c'est réel, d'autres diront que c'est un mythe.
    Deux personnes qui viennent de faire connaissance et qui n'appartiennent pas au même monde ont ils une chance de réussir leur vie commune? Et deux personnes très similaires peuvent-elles vivre ensemble?

    A vrai dire, des exemples concrets prouveront que la réponse est loin d'être facile. En effet, d'autres facteurs rentrent en jeu : la stabilité, l'indépendance, l'entourage, la vision de l'avenir, la situtaion financière...

    L'amour serait-il alors condamné de nos jours à suivre les lois du marché? L'amour sincère et désintéressé existe-il encore de nos jours? Avons-nous la même conception de l'amour que nos grands-parents?

    Tant de questions qui tournent autour d'une seule et unique question :
    Qu'est ce que l'amour version 2006?

    1/
    Imaginons, un couple formé par un scientifique et une artiste. Chacun a son domaine privilégié. Dans ce couple, le scientifique est plus apte à s'intéresser à l'art que l'artiste ne l'est pour la science...Toujours est-il que cela dépend du domaine scientifique en question...Mais l'amour qui les a réuni ne s'est pas posé de questions car si l'amour devrait être restreint à des personnes de même domaine de travail, ce ne serait plus de l'amour mais des intérêts. En effet, les deux personnes de ce couple seraient attirées chacun par le carctère de l'autre : l'homme est attiré par la sensibilité artistique de la femme et la femme est attirée par le sens d'organisation et de la logique de l'homme...Certains diront qu'au bout de quelque temps, ils auraont du mal à communiquer sur les mêmes sujets et que cela impliquera des distances qui pourraient s'installer entre les deux personnes, d'autres diront que les collègues de travail et les amis de même centres d'intérêt peuvent remplir ce vide, et avec un peu de bonne volonté des deux personnes, chacun apprendra à s'intéresser plus particulièrement à l'autre...ce qui permettra un épanouissement total dans la vie de tous les jours avec les amis et avec son compagnon (sa compagne).

    Ici, les opposés peuvent s'attirer et même fusionner...mais si on intègre les facteurs extérieurs : problèmes de familles, un stress supplémentaire à cause du travail ou les études, une rencontre sympathique (à priori sans arrière pensée), situation financière compliquée....tous ces facteurs sont là pour nous embrouiller les idées et altérer notre vision..ce qui fait qu'on a tendance à voir des mirages dans la direction qui nous éloigne de ces problèmes de la vie quotidienne..et ce n'est qu'en arrivant à l'oasis imaginaire pour se désaltérer et s'abriter du soleil tapant qu'on se rend compte qu'on n'a plus le sens de l'orientation et l'expression "PERDRE LE NORD" devient la plus adaptée à la situation.

    2/
    Imaginons maintenant deux personnes du même univers qui s'attirent. Est ce que cette attirance est synonyme d'amour? dans la plupart des cas, ça reste discutable. Prenons l'exemple dedeux scientifiques qui travaillent et gagnent bien leur vie, les deux personnes ne discutent que de ce qui les réunit et semblent toujours heureux car côté financier ils trouvent leurs comptes. Et supposons d'un autre côté que le couple est formé par dex artistes.Les deux ont une certaine sensibilité commune. Ile ont tous les deux une même ouverture d'esprit.
    Dans ces deux exemples, une chose est sûre c'est que si c'est la même passion qui les a réunit, un problème majeur risque de mettre fin à leur relation c'est l'égoïsme. En effet, deux personnes passionées par la même chose que ce soit artistiquement ou profesionellement parlant se heurtent très vite à une concurrence implicite au sein du couple qui finit par empoisonner leur vie de tous les jours. L'homme ne veut pas que la femme gagne plus que lui, ou l'artiste femme aimerait qu'elle arrive à réaliser une exposition et vendre des toiles comme son compagnon a fait pour ses bouquins...
    Ne parlons pas des caractères similaires qui peuvent survenir : désir de solitude, extravagance dans certains cas, vie bordélique...
    Finalement, ce n'est l'amour de la personne qui a permis leur union mais l'amour de sa passion et c'est ce même amour qui fera que l'union est rarement durable.


    Conclusion :
    En ce qui me concerne, je suis pour l'amour de la personne : allure, attitude, traits de carctère, humour, physique (parfois aussi). Les centres d'intérêts même différents peuvent se retrouver un jour si l'amour est vraiment sincère.
    Et je suis contre l'amour issu de la fuite du quotidien, l'amour résultant d'une similitude entre les centres d'intérêt. En effet, si on n'aime la personne qu'à travers ce qu'elle fait, j'appellerai ça de l'admiration ou "être FAN". Car ce pseudo-amour permettra rarement une vie commune avec des projets communs.
    Mais, chaque histoire est unique et tout est posible tant que l'amour, le vrai coule dans nos veines.

  • Commentaires

    1
    Lundi 27 Mars 2006 à 15:47
    attends ....j'ai déjà des copies à corriger
    ...........je reviens////..........même si je peux te dire dès mintenant ...."tout est relatif"
    2
    Souvenir
    Lundi 27 Mars 2006 à 15:49
    Bonjour toi
    comment vas??
    3
    Lundi 27 Mars 2006 à 16:25
    Tout est relatif
    et ça rejoint ce que j'ai dit en conclusion...Bonjour SOUVENIR...;0)
    4
    Mardi 28 Mars 2006 à 22:30
    Oui
    tout est relatif! :) Je connais deux personnes, l'un scientifique et l'autre littéraire, ils s'entendent encore bien à 55 ans, pourvu que ça dure!;)Et les deux essayent de s'intéresser aux deux secteurs. En ce qui me concerne, pour l'instant j'apprécie les gens qui sont à l'opposé de moi(=c'est à dire littéraire!). Pt être par rapport aux idées ou centres d'interêt que nous avons en commun.Tout dépend aussi du caractère, de la sensibilté de la personnes. Nombreux facteurs interviennent!Concl : Faisons le max de rencontres et jugeons ensuite! Je ne sais même pas si on aura une réponse!lol. :))) biz Furtif+
    5
    Mercredi 29 Mars 2006 à 12:45
    hellllllllllllooooooooo
    tiens rien de neuf? personnelllement je ne sais pas pourquoi depuis le pssage à la V2 plus la même envie d'entretenir mon blog.....
    6
    Mercredi 29 Mars 2006 à 12:46
    sos (souvenir)
    souvenir souvenir...si tu passes par là ....appelles-moi
    7
    Mercredi 29 Mars 2006 à 13:22
    eh bien
    non seulement l'envie mais je n'arrive pas à faire les modifications que ce soit ici au travail ou chez moi... AVIS AUX ADMINS BOUGEZ VOUS LE CUL BORDEL
    8
    Vendredi 31 Mars 2006 à 17:18
    Et bien,
    un Furtif+ franc! :) quelques jours de repos s'imposent, ce soir le we!! :)biz.
    9
    Vendredi 31 Mars 2006 à 17:19
    Salut, Furtif+
    Eh bien, en tant que bavarde invétérée, je dirai que ça ne s'explique pas mais que ça peut très bien s'appliquer, en revanche :)
    10
    Vendredi 31 Mars 2006 à 17:20
    Mais je pense aussi
    qu'une forme d'admiration ne nuit pas, bien au contraire.
    11
    Vendredi 31 Mars 2006 à 19:27
    cosmic
    si j'ai bien compris, tu serais l'un des admins???en tout ça change rien à ce que j'ai dit car la moindre des choses c'est de prévenir...mais enfin je vais attendre encore quelques jours car ce n'est pas encore top...
    12
    yann
    Mardi 9 Juin 2009 à 13:59
    pfffffffffff
    je te ferais part de mon avis lorsque mes écrits sortiront au grand jour, mais je ne partage pas ton avis à ce sujet!Et même si tu t'es donné de la peine et que cela est ton avis mais aussi que je le respecte, tu brasse de l'air pour ne rien affirmer!! Amicalement yann
    13
    yann
    Mardi 9 Juin 2009 à 14:01
    pfffffffffff
    je te ferais part de mon avis lorsque mes écrits sortiront au grand jour, mais je ne partage pas ton avis à ce sujet!Et même si tu t\'es donné de la peine et que cela est ton avis mais aussi que je le respecte, tu brasse de l\'air pour ne rien affirmer!! Amicalement yann
    14
    Jeudi 7 Janvier 2010 à 01:06
    :)
    a mediter
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :